Passer au contenu
Bandeau de haut de page du Programme d'identification visuelle

Faits divers sur les tremblements de terre

Savais-tu que le Québec a connu un tremblement de terre majeur, il y a très très longtemps, en 1663. Il a atteint une magnitude de 7 sur l’échelle de Richter, causant beaucoup de dommages importants.

Sécuro

Un synonyme de tremblement de terre

Savais-tu qu’on nomme aussi un tremblement de terre un séisme?

Le nombre de tremblements de terre par année au Canada

Dans l’est du Canada, il y a environ 300 tremblements de terre par année, mais seulement 4 ou 5 sont ressentis par les humains.

Les régions à risque au Québec

Au Québec, les régions où il y a le plus de risque de se produire des tremblements de terre sont : Charlevoix-Kamouraska, l’Outaouais et les Laurentides, le Bas-Saint-Laurent (une zone sous le fleuve Saint-Laurent, près de Sept-Îles) et la péninsule d’Ungava.

Haïti 2010

Le mardi 12 janvier 2010 à 16 h 53, un puissant tremblement de terre de magnitude 7 sur l’échelle de Richter a secoué Haïti. Plusieurs bâtiments se sont effondrés dont de nombreuses maisons, le bureau de l’Organisation des Nations unies (ONU), l’hôpital de Port-au-Prince, le Palais présidentiel, les ministères, les églises et l’hôtel Montana. La faible résistance des édifices et la force du séisme expliquent tous ces effondrements.

Un tremblement de terre qui a secoué le Québec en entier

Le 25 novembre 1988, à 18 h 46, un tremblement de terre de magnitude 5,9 sur l’échelle de Richter a secoué les régions de Saguenay, Québec, Charlevoix et la Mauricie. Il a été ressenti dans tout le Québec.

L’échelle de Richter

L’échelle de Richter est utilisée pour mesurer la force (ou la magnitude) du séisme à partir de l’épicentre (l’endroit le plus intensément touché). Voici les effets observés correspondant à chaque degré de magnitude (M).

  • M 1 : Généralement non ressenti.
  • M 2 : Généralement non ressenti, mais enregistré par des sismographes.
  • M 3 : Entendu comme un bruit sourd; ne cause aucun dommage matériel.
  • M 4 : Souvent entendu et ressenti; ne cause aucun dommage matériel.
  • M 5 : Modéré; on en ressent les vibrations; cause des dommages légers dans les bâtiments près de l'épicentre.
  • M 6 : Fort. Les bâtiments peuvent être endommagés à plusieurs dizaines de kilomètres de l'épicentre. Il s’en est produit quelques-uns dans l'histoire du Québec.
  • M 7 : Majeur. Il cause beaucoup de dommages importants jusqu'à des centaines de kilomètres de l'épicentre. Le Québec en a connu seulement un, en 1663.
  • M 8 : Géant. Il en résulte des dommages matériels et de nombreux morts et blessés sur des centaines de kilomètres. Il peut causer un tsunami s’il a lieu près des océans. Il ne se produit pas au Québec.
  • M 9 : Le plus fort. Rare. Il détruit tout ou presque sur plusieurs milliers de kilomètres de l'épicentre.  Il peut causer un tsunami s’il a lieu près des océans. Il ne peut pas se produire au Québec.