Passer au contenu
Bandeau de haut de page du Programme d'identification visuelle

L'enfant de 8 à 9 ans : profil psychosocioaffectif et physique sur le plan de la sécurité

Chaque enfant progresse à un rythme qui lui est propre. Il peut connaître un développement lent dans certains domaines, mais accéléré dans d’autres. Le contenu qui suit ne vise à faire qu’un bref survol du développement de l’enfant de 8 à 9 ans au regard de la sécurité civile.

Le père Noël n'existe pas?

De manière générale, l'enfant de 8 à 9 ans quitte progressivement le monde de l'imaginaire pour devenir l'explorateur d'un monde dont le territoire s'étend au-delà de la famille, de l'école et du parc.

Le jeune de ce groupe d'âge perd petit à petit sa naïveté, entretenue notamment par toutes les légendes et croyances de l'enfance (le père Noël, la Fée des dents, etc.). Il découvre peu à peu que tout cela n'est que légende et son univers s'incarne davantage dans la réalité. Cherchant à se dissocier du monde de la petite enfance, il commence d'ailleurs à ne plus vouloir jouer avec ses cadets, qu'il trouve trop « bébés ».

L'enfant de 8 à 9 ans est de plus en plus capable de comprendre une réalité (même si celle-ci comporte une facette abstraite), d'associer les causes aux conséquences et de formuler une opinion simple.

Sur le plan de la sécurité

  • Comme le jeune de ce groupe d'âge s'inscrit de plus en plus dans un univers réaliste plutôt que fictif et imaginaire, le moment est bien choisi pour l'intéresser à des phénomènes concrets, voire visibles et palpables (ex. : un glissement de terrain, une tornade, une pandémie).
  • Puisqu'il est plus à même de porter un regard critique sur un phénomène, on pourra l'amener à reconnaître et à condamner des comportements potentiellement dangereux.

Matériel pédagogique adapté

  • La rubrique Urgences et catastrophes (ex. : capsule Faits divers) et les exercices pédagogiques (ex. : problème mathématique demandant de calculer l'accumulation de neige en cm) visent à aider les jeunes à comprendre et à évaluer la gravité d'une situation.

Viens voir ce que j'ai fait!

L'enfant de 8 à 9 ans a encore beaucoup besoin de ses parents, qu'il admire. Cherchant à imiter ses aînés, il est sensible à toute marque de reconnaissance, de gratification et de renforcement positif de leur part. Il a besoin que l'on croie en lui et qu'on lui fasse confiance. Il ne veut surtout pas être considéré comme un acteur passif. D'ailleurs, il a un grand sens des responsabilités vis-à-vis de ses frères et sœurs plus jeunes. Il cherche à les protéger, à écarter d'eux tout danger et à les sécuriser, et démontre beaucoup de maturité sur ce plan.

Sur le plan de la sécurité

  • L'enfant de 8 à 9 ans doit sentir qu'on le croit assez responsable et mature pour poser des gestes adéquats et éviter des risques inutiles advenant une situation d'urgence. On pourra ainsi tirer profit de son désir de se dissocier du monde de la première enfance, d'être pris au sérieux et considéré comme un « Grand » pour solliciter son aide et sa participation (à sa mesure) dans une situation problématique ou de prévention (ex. : aider les plus jeunes à constituer leur trousse d'urgence).
  • On doit profiter du fait que le jeune est encore très respectueux des règlements et interdits imposés par les adultes pour transmettre et consolider des principes de sécurité de base. Il ne cherchera pas à les contester et pourra s'en faire un promoteur convaincu auprès de ses pairs (et des plus jeunes).

Astuce pour les enseignants

  • Durant la Semaine de la sécurité civile, qui se déroule au début de mai, demandez à vos élèves de réaliser une création plastique médiatique, comme une affiche publicitaire, dont le slogan viserait, par exemple, à sensibiliser les élèves de leur école aux comportements sécuritaires à adopter lors d'une situation d'urgence ou d'une catastrophe. Gageons qu'ils rivaliseront de créativité!

L'importance des pairs

L'enfant de 8 à 9 ans commence à se montrer plus influençable, craignant beaucoup le rejet de ses pairs. S'il a peur de faire rire de lui, il aime faire rire et a envie de plaire. Il aura d'ailleurs beaucoup de plaisir à apprendre et à redire des devinettes et des histoires comiques; l'humour étant un ingrédient important de son bonheur et de sa joie de vivre.

Sur le plan de la sécurité

  • L'influence des pairs pourrait inciter un jeune à adopter un comportement inadéquat et à mal évaluer une situation, de crainte d'être mis à l'écart. Il est donc important que l'on réduise au minimum cette influence potentiellement négative dans toute intervention auprès de ce public cible, en y opposant des arguments percutants.

Matériel pédagogique adapté

Un pour tous et tous pour un…

Le jeune de ce groupe d'âge apprécie beaucoup les activités de groupe. Lorsqu'ils évoluent ensemble, tous dans la même direction et vers un même objectif, les enfants sont susceptibles d'être plus solidaires les uns des autres, d'alimenter leur sentiment d'appartenance et de s'encourager mutuellement dans leurs apprentissages. L'esprit d'équipe qui peu à peu se développe doit être valorisé aux dépens de la compétition.

Matériel pédagogique adapté :

  • Le jeu de table Jeunes avertis propose des défis exaltants à faire en équipe. Chaque école a reçu deux exemplaires du jeu. Informez-vous auprès de votre direction!

Un profond besoin de sécurité

L'enfant de 8 à 9 ans semble traverser un âge charnière où il manifeste une capacité d'autonomie grandissante tout en demeurant très attaché à sa famille et dépendant de celle-ci. Il ressent un besoin profond de sécurité, de protection et d'appartenance (tant sur les plans affectif et psychologique que physique) que la famille satisfait en bonne partie.

Sur le plan de la sécurité

  • L'enfant de ce groupe d'âge doit être rassuré sur sa propre sécurité, mais aussi sur celle de ceux qui lui sont chers (personnes et animaux). D'ailleurs, puisque l'enfant de 8 à 9 ans vit essentiellement au temps présent, il convient de le rassurer sur ce qui sera fait tout de suite pour lui venir en aide s'il survient une situation d'urgence ou une catastrophe.

Matériel pédagogique adapté :

  • La rubrique En toute sécurité présente aux enfants différentes mesures d'urgence qui sont susceptibles d'être mises en place s'il survient une situation d'urgence ou une catastrophe. La rubrique Métiers et professions présente quant à elle différentes actions qui sont prises par les intervenants en sécurité civile et en sécurité incendie en fonction du type de situation d'urgence rencontrée.

J'aime ma planète!

Bien que l'enfant de 8 à 9 ans situe difficilement sa ville au sein d'un pays, d'un continent, voire de la terre tout entière, son ouverture grandissante sur le monde s'accompagne souvent d'un amour et d'un respect profond pour la nature, l'environnement, les animaux, la flore, etc.

Matériel pédagogique adapté :

  • Dans la rubrique Urgences et catastrophes, les jeunes seront sensibilisés aux gestes qui polluent et altèrent l'équilibre environnemental, et peuvent causer ou envenimer les situations d'urgence ou les catastrophes naturelles.

Développement physique

Si l'enfant de 8 à 9 ans se montre encore soucieux que ses besoins primaires (manger, dormir, être en sécurité, à l'abri et au chaud) soient comblés, il est de plus en plus autonome sur le plan corporel. Le raffinement de ses habiletés motrices contribue d'ailleurs au développement de sa confiance en lui et de son estime de lui-même. Plus habile, plus autonome, plus résistant et plus performant, l'enfant de 8 à 9 ans se montrera assurément moins fragile dans une situation problématique.

Sur le plan de la sécurité

  • Très à l'écoute de son corps et préoccupé par son bien-être physique, le jeune de ce groupe d'âge devrait être interpellé par un discours qui vise à promouvoir chez lui la sécurité et le maintien de l'intégrité physique (prévention des malaises, blessures, brûlures, etc.).
  • Bien qu'il ne soit pas en mesure de prendre son destin en main, il convient de lui faire prendre conscience de sa nouvelle force et de la lui présenter comme un atout, gage de sa protection.
  • L'enfant de 8 à 9 ans aime se sentir compétent dans ce qu'il fait et entreprend. En ce sens, on devrait davantage exploiter et mettre en lumière ses forces et ses aptitudes pour affronter une situation difficile, plutôt que ses limites et incapacités. Bref, on le rassurera en le rendant plus conscient de ce dont il est capable comme poser certains gestes bénéfiques pour sa sécurité.