Passer au contenu
Bandeau de haut de page du Programme d'identification visuelle

L'enfant de 6 à 7 ans : profil psychosocioaffectif et physique sur le plan de la sécurité

Chaque enfant progresse à un rythme qui lui est propre. Il peut connaître un développement lent dans certains domaines, mais accéléré dans d’autres. Le contenu qui suit ne vise à dresser qu’un survol du développement de l’enfant de 6 à 7 ans au regard de la sécurité civile.

De l'imaginaire à la raison : oui, mais…

Si l'enfant de 6 à 7 ans passe progressivement de l'âge de l'imaginaire à l'âge de raison, il se situe toutefois à un âge marqué par une certaine ambivalence où il peut se montrer tantôt très immature, tantôt très raisonnable. Par ailleurs, même s'il distingue le monde du réel de celui de l'imaginaire et tend à préférer le premier, l'enfant aime encore croire que la magie et le fantastique existent.

Sur le plan de la sécurité

  • Certains enfants, émerveillés par les super-héros et leurs pouvoirs magiques, pourraient être tentés de reproduire leurs actes héroïques, mettant ainsi en danger leur sécurité ou leur vie.
  • S'il est davantage capable d'exorciser ses peurs (peur du noir, des monstres, etc.) et de gérer ses émotions, l'enfant de cet âge a encore une connaissance et une compréhension limitées des risques associés à une situation d'urgence, ce qui pourrait l'amener à poser, sans le vouloir, des gestes dangereux pour lui et pour les autres.
  • Comme l'enfant de ce groupe d'âge est animé d'un désir d'émancipation et qu'il veut réussir « tout de suite », il pourrait se montrer un peu téméraire et tenter de désobéir et de défier certains interdits.

Matériel pédagogique adapté

  • Puisque les capacités d'assimilation de l'enfant de cet âge sont encore limitées, le matériel pédagogique élaboré pour le 1er cycle du primaire dans des rubriques comme En toute sécurité ou Urgences et catastrophes présente des consignes de sécurité claires, concrètes, cohérentes et constantes. Enfin, puisque les jeunes de cet âge peuvent se montrer téméraires, les activités proposées visent à les rendre pleinement conscients des conséquences de leurs gestes.

De l'âge du « Je » à l'âge du « Tu »

L'enfant de ce groupe d'âge est encore individualiste et égocentrique, mais on assiste au déclin progressif de cette vision unilatérale de la réalité. On sent ainsi un début d'ouverture à l'autre. En effet, la sphère sociale se fait de plus en plus présente dans sa vie. Même si la famille demeure le lieu de référence et d'appartenance prédominant, il passe de plus en plus de temps loin d'elle et près de ses amis et camarades d'école.

L'influence des pairs

Le groupe de pairs est primordial dans le développement de l'estime de soi du jeune de cet âge. Il éprouve un grand besoin de conformité. Il veut être comme ses compagnons (porter les mêmes vêtements, jouer aux mêmes jeux, regarder les mêmes émissions de télévision, etc.). Son souci de conformité peut même l'inciter à rejeter ceux qui sont hors normes ou à mentir, dans le but le plus souvent d'impressionner ou d'embellir la réalité.

Sur le plan de la sécurité

  • L'enfant de 6 à 7 ans pensera surtout et avant tout à lui, mais il commencera à se préoccuper aussi du sort des autres…
  • Il importe que les mesures de sécurité ou les comportements que l'on entend promouvoir chez lui ne risquent pas de le ridiculiser aux yeux de ses pairs, car il serait tenté de les rejeter.

Matériel pédagogique adapté

  • La boîte à fiches L'ABC des catastrophes et des situations d'urgence propose des activités divertissantes, instructives et dynamiques à faire de manière individuelle ou en équipe. L'information relative à la sécurité s'intègre ainsi dans un contexte ludique et collectif où l'on peut miser sur les nouvelles aptitudes interactives de l'enfant et son désir d'appartenance et d'identification à un groupe.

Dis-moi pourquoi…

L'enfant de 6 à 7 ans est à l'âge des pourquoi, manifestation du désir croissant de chercher, de découvrir et de comprendre (les processus) pour mieux maîtriser son environnement. D'ailleurs, de par son ouverture grandissante sur le monde extérieur, l'enfant est plus informé sur les catastrophes qui ont cours dans les autres pays.

Bien qu'il ait encore de la difficulté à se projeter dans une situation future qui se situe dans le domaine du possible (sinistre éventuel), l'enfant de cet âge est en mesure de faire de nouveaux apprentissages et manifeste une capacité grandissante d'absorption de l'information nouvelle.

Sur le plan de la sécurité

  • L’enfant de ce groupe d’âge est plus en mesure d’assimiler et de comprendre les gestes de survie de base à poser en cas de nécessité.

Matériel pédagogique adapté

  • Les contenus pédagogiques ont été conçus de manière à faire comprendre le pourquoi d'une mesure de sécurité par l'entremise d'histoires, d'exercices pédagogiques ou de jeux, car le jeune cherche à comprendre l'information.

L'importance de l'adulte

L'enfant de 6 à 7 ans idéalise souvent ses parents même s'il affiche parfois une certaine indifférence à leur égard. Il a beaucoup d'attentes envers eux et a besoin de se sentir admiré par eux. À cet âge, le garçon recherche de plus en plus la présence de son père et la fille, une certaine complicité avec sa mère.

L'enfant de 6 à 7 ans voit encore dans les figures adultes qu'il côtoie les piliers de sa sécurité; c'est pourquoi il est enclin à accepter, sans les contester, les normes et directives présentées comme nécessaires et logiques pour maintenir un certain ordre social. Il est respectueux du savoir et de l'autorité des personnes responsables.

Sur le plan de la sécurité

  • On peut, par l'entremise de personnages adultes qui lui inspirent de l'admiration (parents, enseignants, entraîneur, etc.), valoriser certains comportements sécuritaires et lui transmettre des renseignements importants sur le sujet. N'oubliez jamais que, sur le plan de la sécurité, le meilleur outil de sensibilisation, c'est vous!

La conscience du corps

L'enfant de ce groupe d'âge est particulièrement sensible à tout ce qui pourrait altérer sa sécurité et son intégrité physique.

Sur le plan de la sécurité

  • La conscience de son corps et le souci de son intégrité physique rendent l'enfant plus conscient des principaux gestes de survie en cas de sinistre. Il est maintenant davantage capable d'appliquer concrètement des gestes sécuritaires dans une situation donnée, et de passer de la pensée à la réalité.