Passer au contenu
Bandeau de haut de page du Programme d'identification visuelle

Découvrez le logo de la sécurité civile

Logo de la sécurité civile.

Ce logo, connu internationalement depuis plus de 30 ans, distingue les personnes qui portent secours et les lieux d'hébergement d'urgence lors d'un sinistre. Peut-être l'avez-vous reconnu sur la frimousse de notre mascotte?

Le logo de la Sécurité civile est formé d'un triangle bleu, symbolisant l'état d'équilibre, au cœur d'une surface orangée représentant l'état d'alerte. Il évoque la mission de la sécurité civile, qui est d'intervenir de manière calme et efficiente en situation d'urgence et de rétablir l'harmonie dans les milieux touchés par des sinistres.

Cette rubrique est présentée aux jeunes pour qu'ils soient en mesure de reconnaître les intervenants en sécurité civile lors de situations d'urgence ou de catastrophes.

De plus en plus de situations d'urgence et de catastrophes surviennent. Malheureusement, elles causent beaucoup de dommages. Voilà pourquoi les intervenants en sécurité civile doivent mettre en place plusieurs mesures pour prévenir les risques et réagir rapidement en cas de sinistre. Ils peuvent appliquer quatre actions. 

Passez votre curseur sur chacun des triangles du visuel ci-dessous; des narrateurs vous en apprendront un peu plus sur les quatre dimensions de la sécurité civile.

  1. La prévention, c'est les mesures permanentes qui visent à éliminer les risques, à réduire les chances que surviennent des aléas ou à atténuer leurs effets potentiels. Des exemples de mesures de prévention sont les travaux pour améliorer le débit d'un cours d'eau sujet aux inondations en milieu urbain, l'enrochement pour éviter un glissement de terrain ou l'installation d'un mur de protection d'un réservoir de matières dangereuses.
  2. La préparation, c'est les activités et les mesures destinées à renforcer les capacités de réponse aux sinistres. Les mesures de préparation peuvent être la tenue d'exercices d'alerte de la population, les activités pour former les intervenants ou celles pour informer la population des consignes à suivre en cas de sinistre.
  3. L'intervention, c'est les mesures prises immédiatement avant, pendant ou immédiatement après un sinistre pour protéger les personnes, assurer leurs besoins essentiels et sauvegarder les biens et l'environnement. Parmi ces mesures, il y a notamment l'évacuation ou la mise à l'abri des personnes menacées par le sinistre, l'approvisionnement en eau potable et en nourriture, le logement temporaire des sinistrés et la sécurité des personnes et des biens.
  4. Le rétablissement, c'est les décisions et les actions prises à la suite d'un sinistre pour revenir à la situation d'avant le sinistre et pour réduire les risques de sinistre. Comme exemples de mesures de rétablissement, il y a la reconstruction des bâtiments et des infrastructures endommagés, les programmes d'aide financière aux sinistrés pour leurs besoins de première nécessité, pour réparer leur maison et remplacer certains biens essentiels endommagés ou encore les mesures pour compenser les pertes de salaires ou de revenus ou pour favoriser la reprise des activités économiques. Le rétablissement est aussi l'occasion pour revoir ou établir des mesures de prévention en vue d'éviter la répétition du sinistre ou d'atténuer les conséquences d'éventuels sinistres.

Équivalent dans la section Jeunes